Le Naoura : Entre générosité marocaine et savoir-vivre à la française

À l’heure où je tape cet article, mon corps est à Paris mais mon esprit est toujours à Marrakech. J’ai eu l’honneur de prendre mes quartiers à l’hôtel Le Naoura pendant 72 heures (accompagnée de ma mère) et je peux vous dire que je n’oublierai jamais ces trois jours incroyables. Installé à quelques minutes de la célèbre place Jemaa El-Fna, cet établissement du groupe Barrière qui renferme aussi des Ryads, est parfaitement situé si vous avez envie de découvrir la ville rouge de fond en comble. Ici, je me suis reposée, j’ai oublié le stress de Paris et j’ai découvert la générosité des Marocains qui est absolument incomparable.

Avant d’arriver à Marrakech, je trépignais d’impatience. Je suis une personne très sensible et il me tardait de savoir comment j’allais réagir émotionnellement parlant sur le sol marocain. En arrivant à l’aéroport, le voiturier du Naoura était là, il nous attendait avec un grand sourire. L’expérience commence. Nos bagages sont chargés et il est temps d’aller découvrir l’hôtel et son quartier. L’ocre domine, les palmiers aussi. Les musiques orientales me transportent déjà. Ça y est Clémence, tu es au Maroc.

 

 

En arrivant au Naoura, il faut le dire, nous nous sentons directement en sécurité. Tout est parfaitement surveillé et on veille à ce que vous vous sentiez serein partout et tout le temps. C’est triste à dire, mais beaucoup de personnes n’osent pas venir au Maghreb à cause des médias et leur remue-ménage alors que très franchement, Marrakech, et certainement d’autres villes, dégagent une sensation de “slow life” très agréable. La sécurité est bel et bien présente mais transparente afin d’éviter un climat anxiogène.

Lorsque nous sommes entrées dans le lobby de ce petit palais, nous avons eu le souffle coupé. Les voilages, la vue sur cette piscine incroyable, le parfum, ces énormes coussins qui n’attendent que vous… On vous apporte de l’eau en bouteille (oui on ne boit pas l’eau du robinet ici mais ça vous le savez certainement) et de quoi vous rafraîchir les mains. Tous nos sens furent décuplés et c’est à ce moment là que l’on s’est dit : “Ces trois jours vont être exceptionnels”. Au Naoura le staff prend soin de vous. L’équipe est complètement à votre disposition et à votre écoute pour tout et n’importe quoi. Le personnel est souriant, plus que chaleureux, pourvu d’une politesse rarissime et bienveillant à votre égard. C’est vraiment ça la générosité marocaine !

Nous prenons ensuite nos quartiers dans notre suite. Spacieuse, propre et lumineuse, cette énorme chambre rassemblait toutes mes attentes. Nous avions deux salles de bain (douche et baignoire), un super dressing, un coin pour travailler, une literie parfaite et une terrasse avec beaucoup de végétation qui donnait sur la piscine. Un lieu de vie extraordinaire qui nous attendait avec des petites attentions comme des pâtisseries orientales, de l’eau et des fruits. Nous voilà installées, prêtes à vivre chaque instant.

Lors de ce séjour, nous avons testé 3 spots pour nous restaurer. Nous avons déjeuné au Wardya (cuisine méditerranéenne raffinée, colorée, légère et inventive), au Nuphar Bar (ambiance berbère et cuisine gourmande et raffinée) et le Fouquet’s pour un dîner très élégant aux saveurs marocaines. Le Chef cuisinier du Naoura, Issam Rhachi, est un magicien de la gastronomie. Il aime inventer des plats, mixer les aliments et se voit récompensé pour son audace culinaire (1er prix de la cuisine marocaine revisité au Crémai 2013 s’il vous plait). Une personne que nous avons pu saluer et vraiment apprécier. Notre plat coup de coeur ? Difficile. Nous avons adoré les tajines de la mer mais nous nous sommes régalées avec le trio de “batbouts marocains” (petits sandwichs avec de la kefta marineé à la coriandre et cumin).

 

 

Lorsque l’on séjourne au Naoura, on cherche aussi à se détendre et question relaxation, cet établissement Barrière est très fort. En plus de la piscine parfaite, des transats hyper confortables et du service impeccable autour de l’eau (oui on vous apporte votre thé à la menthe ou votre club sandwich même quand vous faites vos brasses et on vous installe votre serviette), Le Naoura possède un spa Diane Barrière. Ici, exit les machines et la technologie, dans ce cocon de beauté orientale on vous masse pour de vrai et les produits utilisés sont signés Carita. Nous avons pu tester un massage signature de 50 minutes et croyez-moi, je ne suis pas prête de l’oublier. Des doigts de pieds au cuir chevelu, l’experte a réanimé mon corps avec douceur et puissance. Un moment mère/fille inoubliable.

Après une nuit plus qu’agréable (je le répète mais la literie est top), nous avons décidé de prendre notre petit déjeuner dans notre suite ou plutôt sur notre petite terrasse privative. Question breakfast, vous avez un très grand choix et vous pouvez mixer les produits continentaux et marocains. Je crois que je n’oublierai jamais ce petit déjeuner. Il faisait déjà chaud, le calme était palpable et rien ne nous pressait. Un bonheur que nous avons pu savourer en buvant notre délicieux thé à la menthe.

Autour du Naoura, vous avez de quoi vous prendre un sacré shot de culture. Nous sommes à 5 minutes de la Médina et des souks, idéal pour faire du shopping et pour admirer l’architecture de la ville. J’ai vraiment apprécié toutes ces couleurs, ces mosaïques minutieusement disposées, la végétation et la gentillesse des habitants. J’ai été submergée à plusieurs reprises par un tout : la chaleur, le monde, la culture en générale. Le dépaysement est très fort alors que nous sommes seulement à 3h de Paris. Je pense que je ne m’attendais pas à un si grand choc culturel et pour le coup, je n’ai pas hésité à me renseigner sur la vie des Marrakéchois pour comprendre leur façon de vivre. Un conseil, si vous ne supportez pas trop les températures bouillantes, sortez dès 8h du matin, on vous accueillera avec amour.

Si vous êtes mordus de végétation et que vous avez envie de vous ressourcer, rendez-vous au plus vite au Jardin de Majorelle (5 minutes en voiture du Naoura). Ce jardin a été acheté par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé en 1980 et il appartient à ce jour à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent. Nous avons appris le décès de Monsieur Bergé lorsque nous marchions dans cet espace merveilleux de 8000 m2. Un triste hasard. Dans cet oasis, vous trouverez plus de 3000 espèces végétales toutes aussi belles les unes que les autres et la villa bleue et jaune du couple. Un moment exclusif, émouvant et hors du temps.

À la fin de ces 72h de pur bonheur, un certain blues nous a envahi. Nous nous sommes retrouvées dans le lobby, à la case départ. Il était l’heure de rendre la chambre, de dire au revoir et surtout, de dire merci. Merci à cette incroyable équipe, au directeur, aux responsables qui font un travail monstrueux, à la formidable conciergerie, aux serveurs toujours aux petits soins qui nous ont rendu ce moment unique… La gorge serrée et les yeux humides, j’ai donné nos bagages à notre adorable voiturier qui mérite d’être cité ici. Ce voyage m’a boulversé sur tous les plans et je pense sérieusement que je n’en ai pas terminé avec toi Marrakech.

Hôtel et Ryads Barrière Le Naoura
Rue El Adala
40000 Marrakech

 

 

Follow:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *